Démarrer un projet DITA

Vous trouverez beaucoup d’information sur ce sujet, mais il nous semble important de vous éclairer par notre expertise DITA.
Avant de vous lancer dans un projet de documentation sous DITA, il est recommandé de vous poser quelques questions simples.
L’idée de départ est la suivante : par où démarrer un projet DITA

Voici trois questions à vous poser avant de démarrer :

  1. Ai-je suffisamment de connaissances sur la norme DITA ?
  2. De quel(s) outil(s) ai-je besoin ?
  3. Combien sommes nous à rédiger ?

Ai-je suffisamment de connaissance sur la norme DITA ?

Vous devez au minimum maîtriser les principes suivants :

  • les types de contenu
    • topic
    • concept
    • task
    • reference
    • glossary entry
  • les références croisées
  • la réutilisation de contenu
  • la rédaction structurée
  • les maps

Quelques notions sur la réutilisation du contenu sont les bienvenues.

La documentation sur DITA ne manque pas. Il suffit de consulter la bible pour s’informer et se former.

De quel(s) outil(s) ai-je besoin ?

Dès que l’on parle de DITA il est question d’outils : CMS, outil de rédaction, de publication… DITA, c’est avant tout une structuration de contenu par topic.

Et pourquoi pas vous lancer dans DITA avec des outils gratuits. Le pari peut sembler fou mais il est tout à fait réalisable, cohérent et professionnel.

Voici quelques propositions :

CCMS : et pourquoi pas simplement un explorateur de fichiers local ou distant ?

Outil de rédaction DITA : et pourquoi pas le bloc note ou un éditeur de code tel que notepad++ ? Après tout, rien de bien compliqué dans DITA.

Publication : le DITA Open Toolkit, il est prévu pour cela. Gratuit et Open Source, il sera suffisant pour votre premier projet.

Mon premier projet pilote DITA ?

Votre premier projet est déterminant. Il doit être bien réfléchi, ciblé, limité en volume et en temps.

Avant de vous lancer, il faut définir qui intervient dans le projet et sur quel produit vous allez baser votre projet.

Votre projet pilote répondant aux critères suivants :

La question de la capacité d’investissement sera aussi un facteur important, mais, à quoi bon parler gros sous lorsque l’on peut faire du DITA pour quelques euros.